David Carroll And The Migrating Fellows - The guest Pour ne rien vous cacher, lorsque David -himself- m'a contacté pour me présenter sa musique, je me suis dit qu'il ne s'agirait sans doute que d'un folkeux supplémentaire parmi la multitude de jeunes gens décidant de se lancer à l'attaque des bars (ou des stations de métro) avec leur guitare. Oui mais voilà, lorsque The guest passe pour la première fois dans mes conduits auditifs, il m'apparaît impossible d'ignorer le gaillard trop longtemps car quelque chose de particulier émane de David Carroll. Et cette sensation n'est qu'amplifiée d'écoute en écoute et après décorticage du press-book.
Avant d'être ébloui par plusieurs compos, la première grosse impression vient de la qualité irréprochable de la production apportée à cet EP ainsi que du niveau de chaque musicien, on sent tout de suite que l'on a pas à faire à des manches (et le background de chacun vient le confirmer). David Carroll est bel et bien la figure de proue de la formation puisqu'il a composé l'ensemble des titre de The guest mais ce sont les Migrating Fellows, ses musiciens, qui leurs donnent cette enveloppe charnelle. Et le plus bel exemple est sans nulle équivoque le titre qui leur est dédié : "Migrating fellows".
Sans être soupe au lait, l'efficace folk-music de David Carroll And The Migrating Fellows, pioche aussi bien dans la chanson ("Wind me up"), le blues, le rock ("Broken toy") et même le rap lorsque le garçon augmente son débit de paroles ("Lucy", "Hippy gene"). On peut aussi songer à l'atypisme de Sixteen Horsepower à travers la noirceur de la batterie de "I'm alive" ou le banjo de "The guest" mais le groupe se fait bien plus classique à plusieurs moments que ce soit avec les choeurs de "Hippy gene" et "Lucy" ou les différents arrangements disséminés sur l'ensemble du disque. Mené par David, le groupe est donc capable de varier les climats au sein d'un même morceau, sans pour autant altérer son identité.
Alors qu'un nouvel album devrait voir le jour prochainement, The guest est un sympathique terrain de jeu pour des musiciens qui ne demandent qu'à s'inviter (arf, trop facile) près de chez toi pour donner de la voix !