Coliseum voit le jour en 2004 du côté de Louisville sous l'impulsion de Ryan Patterson, alors membre de Black Cross, lequel s'entoure de son cousin Matt Jaha (batterie) et de ses amis Keith Bryant (basse) et Tony Ash (guitare) pour s'enfermer dans un garage et mettre en boîte une poignée de titres crust-punk aux relents metal et hardcore produits par un ex-Sebadoh. Des titres qui sortent via Level-Plane Records en 2004 sous la forme d'un split partagé avec Lords. Un an plus tard, les Coliseum passent à l'échelon supérieur avec la parution de son premier album "long-play", Goddamage. Il sera suivi par plusieurs splits (avec Doomriders, Young Widows et encore Lords) et d'un deuxième album en 2007 (Salvation) sorti chez Relapse. 3 ans plus tard et après quelques rotations au sein de son line-up, Coliseum publie sont troisième effort long-format : House with a curse, chez Temporary Residence Ltd. cette fois.