Chokebore@Le Grand Mix Chokebore@Le Grand Mix Adolina entame la soirée avec son post-hardcore/noise dans la lignée de Sleeppers, Membrane, Unsane et consorts mais avec une sorte d'éclectisme pas dégueulasse qui pourrait les lier à un groupe comme Geneva. Le groupe belge s'en sort avec les honneurs grâce à des compositions assez marquantes parmi d'autres un poil plus anecdotique, malgré une voix manquant d'un peu de puissance dans certain passage qui nécessitait un peu plus de tension et de tonus. Dans tous les cas, le public semble apprécier les atouts délivrés en pâture, avec l'énergie adéquate et les accroches mélodiques de rigueur. Bonne découverte.
Troy Von Balthazar est un homme de scène. Çà, chers lecteurs, si tu nous lis régulièrement, tu le sais déjà. Et cette chronique ne démentira en rien cette réputation. Chant parfait et gestuelle exacerbée, T-shirt rouge sang et guitare habituelle, ce soir au Grand mix, on a le droit à la totale, magnifiée par l'impact de compositions que l'on adorait et que l'on aime encore plus. Mais ce serait également bien injuste de ne pas mentionner l'énergie déployée par les autres musiciens, grisonnants certes, mais pas vieillissants pour un sou. Bref, Chokebore, ça envoie encore beaucoup de décibels et pas des moindres. Au menu de ce live pas anodin : du rentre-dedans avec Black black ("Sunshine of my life"), du A taste for bitters ("Pacific sleep patterns") mais également des titres pop de It's a miracle ("Ciao L.A", "Geneva"). Le public est ravi, Chokebore en donne pour les vieux briscards qui sont restés bloqués sur les vieux albums mais aussi pour les petits jeunes qui ont découvert le groupe via des morceaux plus catchy. Même les morceaux de Falls best, le nouvel EP, prennent une belle dimension en live. Bref, au Grand mix ce soir-là, ça sentait le bonheur et pas seulement grâce à la Petrus pression. Surtout qu'à la fin, le groupe se fend d'un "Narrow" totalement ravageur. La classe internationale quoi. On attend plus qu'une sortie discographique consistante et Chokebore peut rejoindre le cercle très fermé des meilleurs groupes du monde. Bon OK, il y figurait déjà hein mais une petite confirmation ne fait pas de mal.