Chelsea Wolfe_1 Originaire de Sacramento, Chelsea Joy Wolfe a eu la chance très jeune de pouvoir avoir un papa musicien dans un groupe de country et ayant son propre studio d'enregistrement à la maison. Elle enregistre dès l'âge de 9 ans ses premières chansons mais ce n'est que bien plus tard, vers la vingtaine, qu'elle s'investit totalement dans la musique. Après plusieurs tentatives de compositions et d'enregistrements infructueuses (notamment Mistake in painting en 2006), elle prend du recul et décide d'arrêter ses activités.

En 2009, elle part en Europe avec un groupe d'artistes performant dans des endroits insolites comme des vieilles usines, des cathédrales ou des apparts. C'est lors de son retour aux States que Chelsea Wolfe reprend vivement la composition et la voie du studio en 2010, d'abord par une série de CDR vendus en live puis par un premier album noise lo-fi intitulé The grime and the glow sorti chez le label new-yorkais Pendu Sound (Starred, Tempers, Von Haze). Moins d'un an plus tard, elle déménage à Los Angeles pour se rapprocher des ses musiciens et collaborateurs puis enchaine avec un deuxième album, Apokaypsis. Ce dernier, un soigneux mélange de drone, de métal, de pop et de folk, va la révéler au public. Elle part tourner aux Etats-Unis puis en Europe et s'arrête notamment au Roadburn en 2012. Ce live fera l'objet d'un album-live dévoilé l'année suivante. Anecdote : Ayant de sérieux problèmes de trac sur scène au début, elle fut un temps obligé de porter un voile noire sur le visage.

Son troisième album, Unknown rooms : a collection of acoustic songs, sorti en octobre 2012, met en lumière le côté folk-drone de la demoiselle. Ce disque marque la nouvelle collaboration de la chanteuse avec le label Sargent House (And So I Watch You From Afar, Deafheaven, Wovenhand). Chelsea Wolfe présente à la rentrée 2013 son quatrième disque, Pain is beauty, et renforce à l'occasion son champ sonore et rend son style plus éclectique. Elle tourne, entre autres, avec Queens Of The Stone Age et les post-métalleux de Russian Circles avec qui elle participe à l'enregistrement d'un de leurs titres sur leur album Memorial.

Chelsea Wolfe sort son cinquième et nouvel album, Abyss, en août 2015. Il est produit par John Congleton (du groupe The Paper Chase).