Captain Obvious - Let it burn Est-ce un avion ? Est-ce une fusée ? Non, c'est Captain Obvious, évidemment ! Évidemment, car Captain Obvious est une expression anglo-saxonne qui peut se traduire par Capitaine Évident, et qui s'emploie lorsqu'un interlocuteur exprime une évidence. Si ce duo chantait en français, il se seraient peut-être appelés Lapalissade. Pourtant, les Frères Angus et Joseph sont Parisiens, mais ils ont façonné leur groupe et leur premier EP à l'anglo-saxonne. Notamment en enregistrant cette galette de 5 titres à Nashville, dans les studios Sputnik Sound (Black Rebel Motorcycle Club, Dead Weather), avec Brian Lucey (Royal Blood, Black Keys) au mastering. Au final, c'est une première salve réussie, Captain Obvious envoie un bon rock garage avec du gros fuzz, une batterie sobre et efficace, et un chant entre punk et dark rock. Un peu déçu que cette première production soit si courte, mais pour un premier EP, les frangins démontrent qu'ils savent s'entourer des meilleurs et arrivent à retrouver la simplicité et l'authenticité de la musique garage avec l'intensité et le dynamisme du power rock. Captain Obvious, bien sûr !