Candy Flesh - Rouge Rouge sang, le rock dans la peau et les riffs volubiles, Candy Flesh remet le couvert sur son deuxième EP à coup de mélodies power-rock sensuelles et de décibels fougueusement envoyés à travers les enceintes. "Instinct animal" ouvre le feu et tout est dans le titre. Le groupe jouant ici de ses charmes en distillant une pop destroy écarlate et un rock sous tension permanente. Explosif à souhait. Peu importe les étiquettes, c'est enlevé, entêtant et en plus, le groupe bénéficie d'une prod assez brute qui a plutôt tendance à renforcer l'impact de sa musique qu'à le désavantager. "Help me" dévoile une facette plus rageuse au travers d'un second titre exécuté la fièvre au corps, avec une hargne qui ne se dément jamais. Au niveau instrumental, ça rock sévère et ça fait plutôt du bien. Basse aux tentations funky, cocktail rock/grunge sulfureux Stéphane et GouL assurent les influences US 90's, pendant que Laurent matraque ses fûts tout en finesse et que le charisme de Clara achève de nous séduire. Candy Flesh se lâche alors complètement sur l'éponyme "Rouge" et livre sans doute là, le morceau le plus réussi et incendiaire de sa toute jeune discographie. "Au delà du miroir" jugule son impatience et se sert de ses textes pour distiller une musique à la poésie rock aussi lucide qu'acerbe. Le quartet francilien vient nous apporter la confirmation de ce que l'on pressentait jusqu'alors, on peut apparemment pratiquer un rock chanté dans la langue de Molière et se révéler aussi efficace que n'importe quel groupe anglo-saxon. Comme pour mieux se jouer des turpitudes du chroniqueur, Candy Flesh passe à l'anglais sur "Loaded". Que l'on aime ou pas le style pratiqué, force est de constater que le groupe, à l'image des sympathiques Paganella, évite les clichés de la fumeuse "nouvelle scène rock française" ("Marylin"). Certes le combo manque parfois d'un brin de puissance mais l'exaltation et la passion ardente du rock pratiqué par les quatre franciliens ne laisse pas indifférent. Enérgique, impétueux et attrayant.