Brieg Guerveno - 'Vel ma vin Passé par le métal et le rock progressif, Brieg Guerveno ne se cache plus derrière des distorsions ou des circonvolutions, il se livre totalement sur son quatrième album 'Vel ma vin. Breton et fier de l'être, sa guitare et quelques instruments lui permettent d'exprimer sa mélancolie au travers d'un folk très pur, parfois habillé comme celui de David Eugene Edwards (quand la voix est filtrée comme sur "Tra ma vo"), une musique qui sent la lande, les galets, les rochers, la pluie fine, la force de la nature (l'artwork est magnifique) et dans laquelle on se plonge totalement grâce à l'utilisation du breton. Car à moins de parler la langue de Prosper Proux, les textes n'auront de sens que par les sons qu'ils apportent et les sentiments qu'ils traduisent. Et si tu t'étonnes de retrouver cet artiste chez Klonosphère, l'explication se trouve (en partie) sur "An treizh" où Guillaume et Yann (tous deux Klone) sont invités en toute légèreté.