L'armée des Hopeless Romantic, traduisez littéralement "les romantiques désespérés", affiche depuis 7 ans déjà ses tatouages monstrueux dans tout concert de punk-rock qui se respecte, de leur New Jersey natal aux quatre coins de l'Amérique où ils se sont affichés aux côtés des patrons NoFx, des légendaires Descendants ou des celtiques Flogging Molly sans jamais faillir à leur réputation de groupe scénique par excellence. Car s'ils portent fièrement tout 4 à leur bras gauche ce coeur brisé multicolore qui est devenu leur symbole, ce n'est certes pas un hasard : les Bouncings Souls ne manquent ni de coeur ni d'âme valeureuse, bondissant et sautillant au rythme enlevé de ce punk-rock qu'ils ont élevé en institution, en véritable way of life à l'américaine. Après trois albums, l'éponyme Bouncing souls en 1997, Hopeless romantics en 1999 et How I spent my summer vacation en 2001, les Américains passent à la vitesse supérieur en réalisant l'album punk-rock par excellence. Simple, rapide, efficace, Anchors aweigh ne sera jamais un album culte au sens premier du terme, mais marque d'une pierre l'arrivée à maturité en 2003 d'un combo à la cohésion d'ensemble étonnante.