Bodie - See you Si comme moi, tu as découvert Bodie avec le délicat EP First, tu ne seras pas surpris par ce premier album qui emprunte la même voie. Les trois adjectifs qui correspondent le mieux à ce projet sont toujours Pop, Folk et Indie mais cette fois-ci, Thomas Noël a poussé le travail encore plus loin en offrant un "packaging" inventif et parfaitement raccord avec sa musique. C'est assez rare pour être signalé donc voilà, c'est fait, bravo aux concepteurs du support de See you qui plie du papier recyclé avec classe (les photos et le choix des couleurs est là aussi de haute volée) et nous donne l'illusion d'un digipak, l'ensemble est vraiment superbe, rien que pour l'objet, l'opus vaut déjà le détour. Sensible et fragile, Thomas dévoile de plus amples aspirations (Thom Yorke / Radiohead étaient déjà connues et reconnues, on ne parlera pas de "The journey") en ajoutant un peu de distorsion et d'onirisme parfois ("The grave" et une pesanteur qui lorgne vers les titres doux de Mars Red Sky), en aérant encore davantage le propos pour réduire le message à son minimum avec une petite guitare et la voix ("The kiss") ou à l'inverse en cherchant à lui faire gagner de la profondeur avec le renfort d'une basse et de quelques chœurs (le très beau "Rise" par exemple). Comme presque 7 ans se sont écoulés entre ses deux productions, on peut craindre qu'on ne revoie pas Bodie de si tôt mais on préfère lui dire "A bientôt" qu'Adieu. Alors See you. Soon ?