Black Rainbows - Pandaemonium Les rois du stoner fuzz n'ont pas changé grand-chose depuis Hawkdope et ça nous va très bien ! Le trio livre un nouvel opus qui correspond à nos attentes les concernant avec ce qu'il faut de forme géométrique et de symétrie sur la cover (coucou Nick Oliveri) et surtout ce qu'il faut de rythmes rabâchés, entêtants, sursaturés et de groove psychédélique dans leur musique. Pandaemonium est - évidemment - un bon album mais il me faut attirer ton attention sur un triptyque dantesque à savoir l'enchaînement de "The sacrifice", "Grindstone" et "Supernova & asteroids". Le premier des trois permet de s'envoler avec un riffing classique mais diablement efficace (coucou Mars Red Sky), le deuxième te plaque au sol et t'enterre sous terre ne te laissant respirer que le temps d'un sample bien placé, le troisième te ramène à la vie et à la légèreté comme si de rien n'était mais démontre combien Black Rainbows réfléchit à la construction de son Pandaemonium. Si tu ajoutes le tortueux so seventies "13th step of the pyramid", ça te fait déjà quatre bonnes raisons de te procurer le skeud qui contient cinq autres morceaux pas dégueu non plus...