rock Rock > Black City Babies

Biographie > Une lueur punk dans la ville noire

Black City Babies est un quatuor rock de Pontarlier. Formé à l'origine par Jon (guitare des défunts Second Rate) et un ancien Original Disease en 2005, BCB développe un punk rock sans concession, sans artifice, brut et direct. Après la sortie d'un 7 titres autoproduit en 2007 et avoir enchaîné quelques concerts, le groupe rentre au Cube Studio (The Black Zombie Procession, Generic,...) pour mettre en boite Let it burn inside, premier album à paraître le 13 octobre 2008 chez Kicking Records.

Black City Babies / Chronique LP > Let it burn inside

Black City Babies - Let it burn inside Qu'on se le dise, Black City Babies copine du coté du punk rock. Celui qu'on aime. Celui qui tache. Celui qui fait vibrer nos écoutilles. Celui qui donne envie de monter un groupe de rock. Black City Babies a choisi un créneau qui lui va bien, un créneau qui lorgne vers les 90's et le punk rock tantôt mélodique, tantôt mélancolique, mais toujours dynamique. Jamais agressif, BCB trouve la bonne complémentarité entre punk rock énergique et accents mélodiques. Les guitares se veulent tranchantes, les riffs bien aiguisés, et le duo basse batterie tient parfaitement la route. Les morceaux, sans toutefois être mid tempo, ne sont pas super rapides, dans un but certain d'apporter une lourdeur à l'ensemble bien gras. Et l'effet fait mouche ! Les mélodies sont imparables, et sans vouloir cataloguer à tout va, on retrouve dans ce disque des accents de Second Rate. Le parallèle est flatteur, avouons-le. Il manque peut être ce petit grain de folie à Black City Babies qu'on retrouvait chez la bande à Bombled. Mais Black City Babies développe le même amour pour la musique amplifiée dresseuse de poils sur ton bras. La production dessert bien BCB même si la voix légèrement derrière au mix interpelle lors de la première écoute. Black City Babies tire son épingle du jeu en présentant un premier album à l'artwork impeccable, et aux morceaux agréables et détonnants. Une belle invitation dans un univers qui plaira forcément aux amateurs de rock mélodique.