Banner Pilot - Collapser Etant plutôt alléché par les deux dernières excellentes sorties made in Fat Wreck Chords qu'étaient American Steel et la réedition d'Against Me!, on avait vite fait de mettre le dernier album de Banner Pilot au rang des potentielles surprises de cette fin d'année. Surtout que le groupe a un univers visuel pas dégueulasse, qu'ils citent Jawbreaker parmi leurs influences et que le groupe avait le support d'un webzine (aversion.com) qui a plutôt des gouts sympatoches en matière de punk-rock. Alors quid de ce Collapser? A l'écoute de l'album, la déception est plutôt de mise. Banner Pilot est en effet de ces groupes qui naviguent entre le bon et le pas très bon. Si le groupe fait preuve d'un songwriting plutôt solide et constant, c'est dans la direction prise dans l'orientation musicale qu'on ne les suivra pas : entre punk-rock mélodique sympa et punk-rock MTV avec des gros bouts de putasseries qui les destinera à atterrir tôt ou tard sur la B.O du prochain American Pie-like, Banner Pilot hésite et nous emmerdent autant qu'ils peuvent nous ravir. Car il faut admettre quand même qu'un titre comme "Pensacola" a bien des qualités à revendre : bonne mélodie, bon refrain, excellente dynamique. Mais pour un morceau de ce genre et de cette qualité, c'est le double de ration de punk aseptisé (la prod' clinquante' n'aide pas...) qui vous glissent des oreilles comme une fiente d'oiseaux sur le pare-brise d'une bagnole. En résumé, ça manque singulièrement de crachat, de binouzes, de sueur et même si il y a 3-4 morceaux qui nous démontrent qu'ils sont capables de faire du bon son qui tache, le bilan n'est pas transcendant. Difficile de s'emballer pour ce disque et à fortiori de nouer quoique ce soit avec Banner Pilot en tant qu'amateur de musique burnée. Dommage.