Bad situation Bad situation J'ai été très heureuse de vous découvrir lors de votre venue à Quai Metal. Quel condensé d'énergie ! J'ai adoré voir sur vos visages le plaisir fou que vous preniez à jouer sur scène, à partager votre musique. Vous avez rapidement mis le feu à la salle et c'était hallucinant de voir, avec quel extraordinaire mimétisme, les spectateurs ont arboré le même sourire, la même joie sur leurs visages. Qu'avez-vous pensé de cette nouvelle salle et du public yonnais ?
Hello Gab, merci pour ton temps et ta curiosité ! Pour tout t'avouer, c'était notre première fois à La Roche-sur-Yon et j'ai cru comprendre que le Quai M était la salle incontournable dans le coin. L'accueil et les conditions étaient vraiment au top, alors on était vraiment content d'être là ! On a d'ailleurs été surpris de la réaction du public, avec les différents changements de dernière minute au niveau de l'organisation, on s'est retrouvé à être le premier groupe à jouer dans le club et comme on se préparait en coulisse, on avait pas de visibilité sur l'affluence de la soirée. En montant sur scène, on ne s'attendait pas à voir une salle pleine à craquer, on nous a dit après le show que des gens ont forcé pour rentrer, ce qui est complètement fou à imaginer. De base, on est toujours contents de jouer sur scène peu importe le monde dans le public, mais ce soir on a ressenti une réelle symbiose avec les Yonnais, donc on s'est naturellement laissé porter par toute cette belle énergie.

Je vous découvre : est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur chacun de vous ? Comment vous vous êtes rencontrés ? Pourquoi ce nom de groupe ? Pour moi, vous êtes un vrai groupe de rock, vous transmettez une énergie positive, joyeuse, un vrai remède à la déprime ! On ne peut rester indifférent en vous écoutant. Êtes-vous d'accord avec cela ?
Alors oui, pour te faire un petit résumé, nous sommes tout simplement deux amis qui se sont rencontrés au lycée, on prenait le même bus et notre première conversation a été à propos de Metallica car j'avais croisé Lucas à l'arrêt de bus avec un t-shirt Death magnetic qui était le dernier album de Metallica à cette époque. Depuis, on ne s'est pas lâché et on a fait nos armes de musiciens dans différents projets plus ou moins sérieux, on a parcouru des milliers de kilomètres ensemble. Notre dernier projet musical s'est stoppé à cause du COVID, au moment ou j'avais lancé ma chaîne Youtube, donc je me suis concentré là-dessus pour palier au manque créatif et quand il a fallu se remettre à créer un projet, j'en ai parlé vaguement à Lucas et on est vite partie sur l'idée d'un duo, car on a vraiment kiffer la formule en regardant Royal Blood, et en parallèle, je me refaisais la discographie des White Stripes. Vu notre quotidien à ce moment, le nom Bad Situation sonnait comme une évidence pour nous, ça sonnait rock, bizarrement le nom n'était pas pris et comme on est des adeptes de l'autodérision, on a pas cherché plus longtemps. Pour beaucoup Bad Situation est un jeune groupe, mais faut savoir que ça fait plus de 10 ans qu'on joue ensemble avec Lucas, et sur ce projet là, on a décidé de faire les choses sérieusement sans se prendre la tête une seule seconde, si quelque chose bloque ou que ça ne vient pas naturellement, c'est que l'idée n'est pas la bonne pour nous. Ça explique peut-être pourquoi notre bonne humeur est si communicative car on aime profondément ce qu'on fait, alors merci de l'avoir perçu !

J'ai pu voir que vous aviez pu faire la première partie de Mass Hysteria. Vous pouvez nous en dire plus ? Comment cela s'est fait ? Vos appréhensions peut-être ? Comment cela s'est passé ? Ce n'est pas toujours facile de réaliser la première partie d'un aussi grand groupe.
Effectivement, sur la même tournée, on s'est retrouvé 3/4 fois sur la même affiche : 2 en festival et 2 avec uniquement Bad Situation en ouverture de Mass Hysteria. Je pense que tu fais allusion à la date dans le Val d'Ajol en octobre dernier Chez Narcisse, si c'est le cas sache qu'on nous a contacté 10 jours avant pour savoir si on était disponibles pour ouvrir et que la soirée était déjà complète. Ça fait 650/700 personnes d'après ce qu'on m'a dit... Je connaissais déjà personnellement les mecs du groupe car j'ai été un de leurs roadies sur la tournée Matière noire et, grâce à Youtube, je discute souvent avec Jamie. Donc on était vraiment à l'aise, et en même temps, on savait où était notre place, mettre l'ambiance pour que Mass Hysteria puisse mettre d'accord tout le monde ensuite. D'ailleurs, par manque de place, on partageait la même loge donc c'était une ambiance bon enfant ! Mais pour moi, le plus dur quand tu ouvres pour Mass Hysteria, c'est le public, car les Furieux et Furieuses veulent qu'une chose... Voir Mass Hysteria (rires)... Donc on a fait ce qu'on savait faire, le public a vraiment bien répondu, les gars de Mass Hysteria nous ont félicités donc ça fait toujours plaisir d'être validé par des gens que tu admires et qui t'accompagnent depuis toutes ces années grâce à leur musique. Je te balance même l'info alors qu'elle ne sert strictement à rien, mais Yann est rentré avec nous ce soir-là ! Mis à part ça, on les retrouve le 2 décembre pour remettre ça et clôturer l'année 2023 en beauté.

Bad situation Bad situation Aziz, tu es connu pour ta chaîne Dealer 2 Metal. Je te remercie d'ailleurs car j'ai pris beaucoup de plaisir à visionner des épisodes. Notamment ceux du Hellfest. J'imagine que ce serait presque comme une consécration pour Bad Situation de s'y produire. Vas-tu m'annoncer que je vous y retrouverai l'année prochaine?
Ah bah voila ! C'est cool de savoir qu'on a déjà passé du temps ensemble alors ! Honnêtement, j'aimerais vraiment pouvoir avoir l'opportunité de jouer avec Bad Situation au Hellfest, je pense que tous les musiciens issus de la scène rock et metal se sont déjà imaginés jouer leurs compos sur une des scènes, et maintenant qu'une partie de l'affiche a été dévoilée, ça donne encore plus envie. Quoi qu'il en soit, j'espère pouvoir y être pour faire du contenu et profiter de l'édition 2024 qui s'annonce comme une nouvelle étape pour le Hellfest.

Quelle est l'actualité du groupe au niveau album ?
Nous sommes actuellement en train de terminer la tournée qui faisait la promotion de Electrify me, notre premier EP sorti il y a presque un an. On voulait partir sur un deuxième EP qui aurait fait office de la deuxième partie d'un premier potentiel album mais suite à notre release party en mars dernier à La Maroquinerie, nous avons revus nos plans car beaucoup d'opportunités se sont proposées à nous. Nous avons rejoint la boite de booking Base Productions qui nous accompagne sur la prochaine tournée et vu l'engouement autour de Bad Situation, on a décidé de foncer têtes baissées et de concentrer notre énergie pour sortir un album. Il se nomme simplement Bad situation, on l'a composé et enregistré entre avril et août entre les dates de concerts et il sera disponible en physique le 29 mars 2024 avec une release party le 30 mars et cette fois à La Boule Noire. Le premier single "Bruised and battered" est disponible dès à présent. Donc là, nous tournons jusqu'au 2 décembre et à partir de 2024, ça sera un nouveau show avec de nouvelles chansons qu'on a hâte de jouer !

J'ai constaté que vous aviez déjà pas mal tourné. Est-ce que vous poursuivrez sur ce rythme en 2024 ?
Ouais, sur un an, je crois qu'on a fait une petite trentaine de dates, plutôt pas mal pour un groupe qui a seulement 5 chansons (rires)... Pour 2024, la volonté est clairement d'aller chercher encore plus le public, donc faire encore plus de dates car on ressent qu'en live, il se passe quelque chose. Je pense que même si on n'est pas sensible à la musique de Bad Situation, on peut quand même passer un bon moment.

Je vous retrouverai en tout cas avec plaisir lorsque vous repasserez dans la région nantaise.
Avec plaisir, tu viens avec le sourire et nous on s'occupe du reste !

Aziz, pour conclure cette interview, je te laisse ajouter ce que tu souhaites dire à vos spectateurs, à nos lecteurs.
Merci à toutes les personnes qui prendront le temps de lire cette interview, merci à toi Gab encore une fois ! N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux pour être informés de notre actualité, de nouveaux titres arrivent, l'album arrive et je pense qu'en 2024, on aura pas mal de choses à se raconter alors je compte sur vous participer a la propagande de Bad Situation. Prenez soin de vous et à très bientôt ! Yeah !