back of seadogs demo Stoner ? Noisy ? Je dirais que les Back of Seadogs font du rock comme hier avec le son d'aujourd'hui ! 4 titres sur ce maxi et un point commun entre tous, les irrésistibles mouvements de genoux, de hanches, d'épaules et de cou qui se déclenchent à l'écoute. Le chant ultra accrocheur, un peu nasillard "à l'américaine" fait directement mouche, assez mis en avant, il est servi par la musique de chacun, le mix étant très bien réalisé. Les deux guitares, rythmiques et solo assurent leurs parties respectives jouant avec les sonorités et les effets, la batterie est au taquet, la basse incroyablement chaleureuse et nerveuse. Yeah babe ! Rock on !! L'inspiration puisée dans les années passées au source du rock donne une certaine couleur aux Back of Seadogs mais la qualité des compos et du son évite de les ringardiser ou de les prendre pour un "vieux" groupe. Petits breaks, relances, chant clair et compréhensible, gimmicks à la "yeah yeah", choeurs, tout cela fleure bon le passé ! Certains pourront trouver des idées pop, d'autres punk, peu importe, même le qualificatif stoner, qu'on attribue facilement à Cowboys and Aliens ne semble ici pas le bon, le groupe n'ayant pas beaucoup de points communs avec Black Sabbath... Le dernier titre "Back of Seadogs" est beaucoup trop court à mon goût (moins d'1''30) et hop on repart déjà sur l'arpège un poil ibérique de l'intro du premier "No blinkers", meilleur part de la galette ? A toi de juger, mais "Friend" et "Too late" sont de la même veine. Homogènes dans la qualité, Back of Seadogs devrait réconcilier les générations.