archive : michel vaillant Après le succés de You all look the same to me, Archive était attendu ... mais pas forcément au rayon "musique de film", c'est pourtant eux qui ont été choisi pour mettre en musique le film consacré au héros dessiné Michel Vaillant. Créer une musique de film amène soit à une grosse déception, soit à une réussite grandiose, et si Pink Floyd a connu les deux possibilités avec le bien plat Obscured by clouds (ou La vallée en français, film prisonnier de son époque) et le sublime More, Archive applatit ici l'auditeur et transforme l'essai. S'il est difficile d'évaluer une musique de film sans voir le film, je peux dire que les amateurs du Archive de You all look the same to me se retrouveront complètement dans Michel Vaillant. L'étendue des talents d'Archive y est bien représentée avec un soupçon de pop ("Friend"), des substances hypnotiques ("Nothing"), une nervosité ambiante terrifiante ("Leader theme", "Helicoptere"), des passages angoissants qui doivent mettre en valeur les images ("Le Mans", "Nightmare scene"), une douceur toute romantique ("Come to me 1", "Friend") et des grandes vagues de synthé (davantage sur la fin de l'opus, "Red", "Come to me 2")... Et les comparaisons avec Pink Floyd ne vont pas cesser étant donné les sonorités basses très proches de l'esprit de The wall sur "Nightmare is over".
Michel Vaillant est un album envoutant qui ravira les amateurs du groupe, qui plaira certainement à ceux qui aimeront le film mais surtout qui donne envie de voir le film... Et ça, c'est pas donné à toutes les musiques de film... Ne reste qu'à le voir ce film, si c'est un navet, peut-être écoutera-t-on différement ce disque, pour le moment, je m'en délecte.