Arcade Fire - Miroir noir En guise d'attente de leur troisième album en cours de réalisation, Arcade Fire sort son premier DVD, Miroir noir : Neon bible archives. Ce film de plus de 70 minutes, qui a d'abord été téléchargeable sur le net, retrace les sessions d'enregistrements de Neon bible et la tournée mondiale qui a suivie. Une aubaine qui tombe à point nommé pour tout fan qui se respecte. Nous connaissions le côté expérimental et créatif des Canadiens tourné sur le musical avec l'emprunt de divers instruments atypiques ou bien le simple fait de jouer n'importe où. Et bien, soyez en sûr, la vidéo que vous verrez (ou que vous avez déjà vue) perpétue cette notion de surprise. Ce DVD conceptuel, réalisé par Vincent Morrisset (qui a déjà collaboré avec le groupe sur le clip de "Neon Bible") et filmé par le français Vincent Moon (auteur des étonnantes images des "Concerts à Emporter" de La Blogothèque), débute par une mise sous hypnose de chaque membres du groupe allongés les uns à côté des autres. Une manière de solliciter la participation active des Canadiens en accédant à l'inconscient par la modification de la conscience. Et les souvenirs ressurgissent. Des images filmés en Super 8 (les spécialistes confirmeront ou pas), voilà ce qui frappe de prime abord. Là où avec la technologie d'aujourd'hui, on nous avait habitué à de belles images nettes avec la haute définition, Arcade Fire nous sert une vidéo remplie de grains, limite crade et une façon de filmer (caméra à la main) pas toujours très professionnelle. Venant de Vincent Moon, il n'y a rien de bien surprenant lorsque l'on connaît son travail. On en vient à se rassurer par la suite lorsque cette qualité devient meilleure par intermittence. Ce film passe vite, très vite. Est-ce dû au rythme de passage des séquences à la manière de flashes plus ou moins longs ? Très probablement. Miroir noir : Neon bible archives c'est une suite et une accumulation de vidéos de différentes natures (lives, studio, backstage, ambiances avec messages téléphoniques, fausses publicités) tantôt dérangeantes, tantôt émouvantes et qui laisse une place indéniable à l'artistique. Si le concept de ce film peut porter à débat, il ne nous laissera pas indifférent. Et ce n'est probablement pas de cette manière là que les non-initiés apprécieront le groupe. Pour les autres, des instants déjà vus sur la toile sont présents sur ce DVD avec le show à l'Olympia et cette fameuse entrée des canadiens dans la fosse jouant "Wake up" en totale communion avec son public ainsi que la scène du monte-charge où la troupe joue "Neon bible". Le montage d'images live-studio de "My body is a cage" se trouve au rang des séquences à retenir de ce film ainsi que la scène où Win et Régine chantent "Windowsill" dans un ascenseur en verre. A noter également la présence du titre inédit "Cold wind" écrit pour la série américaine Six Feet Under. Miroir noir : Neon bible archives se termine par le réveil des membres d'Arcade Fire après une sorte d'introspection partagée. Reste ce petit regret que cette auto-analyse ne soit si courte ou que quelques clips ne soient ajoutés à l'objet.