Andice Rupen, hum, ce nom, j'ai l'impression de le connaître, argh, pas moyen de me remémorrer qui c'est... Passons, écoutons le CD... "You want Candy ?" demande la voix d'outretombe toute droit tirée d'un film de série B (euh, Candyman par exemple ? Clive Barker m'excusera pour le B, le roman est nettement au-desus...) Candy ! Voilà, mais bon sang mais c'est bien sûr !!! Candie Prune !!! Ahah, c'est donc ça, un subtile anagramme...
Dans la réalité pour vivre un truc comme ça, il faudrait ne pas (avoir lu cet article et ne pas) avoir prêté trop attention au sticker (euh, à l'autocollant pour les francophiles) qui annonce clairement "Side Project Candie Prune", un projet que je qualifierais plus de parallèle que d'adjacent étant donné qu'un rapide coup d'oeil au dos du boîtier permet de reconnaître le trio magique. Mais alors quelle différence avec l'autre combo de Saholy, Prune et Miles (!) ? Et bien, quelque chose comme la liberté... Cet album Garage Sessions sort sur le label Wet Music et le groupe a été laissé libre de faire ce qu'il voulait, loin de la frigidité des majors. Alors ils ont enregistré ces 11 titres dans leur garage, sur un petit 12 pistes, et le tout live, sans se prendre la tête en studio et surtout pour se rappocher au maximum des sensations rencontrées en concert. Et le résultat est plus que sympathique !!! Pour compléter l'album on se fait une petite reprise et un remix... et ...
Et ça fait une bonne excuse pour se remettre à parcourir les routes ;o)