ALT - I'm a model Délicate était pour ALT la tâche de livrer un troisième EP quelques mois seulement après deux efforts inauguraux de très bonne voire excellente facture. Surtout que le groupe a pour logique de ne surtout pas se répéter, alors après être monté en puissance entre I'm a singer et I'm a dancer, le changement est presque un crève-cœur créatif pour le power-trio qui avait su donner jusque-là dans un rock/grunge hi-energy aux effluves caniculaires, au groove fracassant et riffing cinglant. Pas de ça ici, I'm a model dévoile la facette indie-rock des franciliens avec une teinte old-school renvoyant à la période 80's là où les deux premiers opus du groupe évoquaient plus les 90's/2000's.

Fatalement, le résultat est moins accrocheur, moins efficace et convaincant que par le passé (très) récent. Et si "Maze" rempli parfaitement son œuvre, la suite sonne parfois un peu trop classieuse, conformiste et quelque peu enfermée dans un carcan stylistique dont on cherche encore la touche "Damaged rock" revendiquée par le groupe. Non pas que ce ne soit pas bon, mais à côté de ce dont on sait les ALT assurément capables, "The plan" est parfois un peu linéaire quand "I had a dream" s'emploie, sans trop de succès, à éviter à l'auditeur les affres d'un ennui latent. On est peut être exigeants avec eux mais cette aspect rock "sous influence" affadi considérablement la griffe musicale d'un groupe qui se veut à l'exact opposé de ce qu'il donne ici.

Et ce n'est pas le quatrième et dernier morceau de l'EP qui vient contredire l'état des lieux dressé au terme des trois précédents. Mais en même temps on ne pourra pas reprocher aux franciliens un manque de cohérence artistique dans leur démarche. C'est simplement qu'ils peuvent proposer tellement mieux que "Silhouettes and summer frowns" que l'on peut difficilement ne pas être un peu déçu en écoutant I'm a model. lequel invoque alors le besoin impérieux de se replonger dans les deux premiers opus du groupe. Puis tant que ALT ne quitte pas la platine, c'est l'essentiel en même temps.