En 2001, le groupe hollandais Redivider perd son claviériste Diederik Nomden. Le reste de la bande décide de ne pas le remplacer et de poursuivre sous le nom d'Alamo Race Track (ou ART pour les intimes) car le son qui s'en dégage n'est plus le même sans clavier. Ralph Mulder, David Corel, Guy Bours et Len Lucieer font une démo qui leur permet de faire la première partie de Daryl-Ann en 2002. Réputés pour leurs très bons shows, les Alamo Race Track signent chez Excelsior Recordings et partent enregistrer Birds at home. Ce dernier sort en septembre 2003 aux Pays-Bas et le résultat est une pop plutôt brillante. Après moult festivals chez eux (dont le Lowlands), en Angleterre (The City in Manchester), en France (La Route du Rock) et aux Etats-Unis (South by SouthWest), les Néerlandais signent un deal avec Fargo Record (Emilie Loizeau, Andrew Bird...). Grâce à ce dernier Birds at home sort en France en 2005. Alamo Race Track devient très populaire et Black cat John Brown sort en octobre 2006. Peu avant, le clip de la chanson éponyme tourne sur Youtube et est visualisée par pas moins de 541 000 personnes en deux semaines. Black cat John Brown est un succès bien accueilli par la critique et la plupart des dates de la tournée ont été sold-out.