rock Rock > Against Me!

Biographie > Tom Against The Machine

Against Me ! Against Me!, c'est avant tout le groupe et les convictions (anarchisme, DIY et cie) de Tom Gabel (guitare/chant) qui le forme en 1999 comme un projet personnel ou il s'entoure de multiples musiciens (line-up actuel : James Bowman à la guitare, Andrew Seward à la basse, George Rebelo à la batterie). Après quelques EP et démos, le groupe concrétise un premier effort drôlement intitulé Reinventing Axl Rose (2002) qui permet à Against Me! de s'affirmer une identité bien ancré dans un punk teinté de folk irlandais. En 2003, Against Me! se fait repérer par le gros label de référence, Fat Wreck Chords, et sort son second album, As the eternal cowboy, ainsi que son troisième disque (Searching for a former clarity en 2005) sur le label de Fat Mike. Ils s'opèrent déjà une scission entre le groupe et les fans les plus extrémistes déçus par le choix de Tom Gabel de signer sur un gros label indépendant s'écartant des valeurs initiales revendiquées mais ces fans le seront encore plus lorsque les Against Me! signeront sur une major un peu plus tard dans leur carrière.
En 2005, le groupe signe en effet chez Sire records, une filiale de Warner mais publie en parallèle un album live nommé Americans abroad!!! Against Me!!! Live in London!!! via Fat Wreck Chords. Comble de l'ironie pour un groupe partageant les valeurs citées plus hauts, c'est leur premier album pour une major qui va réellement les faire exploser : New Wave sorti en 2007 aux USA mais qui connaitra malheureusement une sortie plus tardive dans les bacs français. Des histoires contractuelles de majors empêchent les Against Me! de sortir l'objet dans notre beau pays et celui-ci ne sortira qu'en 2009 via un petit label du nom de Fargo Records. En 2009, Fat Wreck Chords profite de la popularité de son ex-poulain en éditant The original cowboy, la première version d'As the eternal cowboy : celle que le groupe préfère rétrospectivement, ce qui tombe plutôt bien...

Against Me! / Chronique LP > Shape shift with me

Against Me! - Shape shift with me Je vais tenter d'être bref mais en même temps d'être précis : Against Me! cuvée 2016 est un excellent cru. Preuve en est avec le divertissant et puissant Shape shift with me, septième production au compteur pour le quatuor de Floride. Après une intro hors propos plutôt musclée, la recette power pop qui fait la force d'Against Me! (à savoir : voix puissante pour ne pas dire virile de Laura Jane Grace, guitares acérées et harmonieuses, basse/batterie fourni et mélodies à foison) est astucieusement mise à contribution tout au long de ce disque qui regorge de tubes (« 12 :03 » acidulé à souhait, « Boyfriend » gras et précis, le petit bijou « Crash », le lancinant « Delicate. »). Le coté « marin / chanson à boire » (« Hauting, haunted, haunts », « All this and more ») trouve sa place au milieu des brûlots punk rock (« Rebecca », « Dead rats » qui pourrait figurer sur des Desert Sessions), et ce disque est du même niveau que l'excellent New Wave paru en 2007.
Against Me! fait et fera toujours du Against Me!. Tout simplement. Et cet album rempli d'énergie et de subtilité ne manquera pas de ravir les aficionados du groupe. Comme moi !

Against Me! / Chronique LP > The original cowboy

Against Me! - The original cowboy En attendant un véritable nouvel album, les Against Me! se rappellent à notre bon souvenir avec la publication d'un disque de démos issues des premières sessions de travail pour leur second effort et première collaboration avec Fat Wreck Chords : As the eternal cowboy. The original cowboy est donc le résultat de quelques heures d'enregistrements en analogique qui collent probablement plus à l'esprit du groupe. Tom Gabel déclarera même avoir regretté de ne pas en être resté là tellement il est aujourd'hui satisfait du résultat de ces sessions éclairs en forme de premier jet. L'intérêt principal de The original cowboy est donc d'offrir un visage plus fidèle aux aspirations des Against Me! : une session de rattrapage deluxe ni plus, ni moins.
Ne connaissant les Against Me! que depuis l'excellent New Wave, je me garderais bien de comparer l'album dans ces deux versions et je vais juste me contenter de juger de la qualité de The original cowboy : et autant te le dire tout de suite, Against Me! cru 2003, c'était déjà du très abouti dans l'identité et l'excellence. Le suspens a été aussi court que la durée de l'album (un tout petit plus de 22 minutes) mais le groupe a le mérite de livrer un condensé impeccable ou rien ne viendra dévaloriser l'ensemble. La première piste, "A brief yet triumphant introduction/Cliché Guevera" est déjà une sacré petite claque avec son évolution en deux temps : instrumental et annonciateur de quelque chose d'énorme puis une seconde partie foncièrement punk ou cette voix taillé à la clope et à la Guiness pression fait son apparition pour un grand moment de musique alternative. Si le groupe fait preuve d'un putain de talent quand il s'agit de laisser croître un titre pour l'emmener faire d'autres sphères ("You look like I need a drink/Turn those clapping hands into angry balled fists"), Against Me!, c'est aussi des morceaux punk-folk très courts (un peu plus d'une minute... ) qui viennent s'emparer de tes neurones pour ne plus jamais les quitter ("Mutiny on the electronic bay", "T.S.R") ou des incartades entièrement acoustiques ("Cavalier eternal") qui dévoilent un visage plus pop et lisse, à l'instar d'un Weezer sans la crasse du punk et la fameuse "'irish attitude", mais tout aussi séduisant pour les oreilles.
Soit comme ton serviteur, tu connais Against Me! depuis New Wave et The original cowboy devient clairement un indispensable à acquérir (d'autant qu'il ne devrait pas être trop onéreux avec la nouvelle politique de prix du label de Fat Mike). Soit tu as déjà As the eternal cowboy et on te laisse décider : la fondation W-fenec ne rembourse pas les lecteurs en cas de déception...