rock Rock > Aebsence

Biographie > un groupe hongrois

Aebsence tire ses origines et ses influences de son pays d'origine : la Hongrie. Groupe rock innovant, mélangeant des éléments constitutifs et des instruments de chansons populaires avec une base rock-métal, Aebsence fait du rock-métal sans pour autant oublier ses origines hongroises et sa culture. Les producteurs et distributeurs hongrois étant assez frileux en ce qui concerne le rock, particulièrement lorsqu'il incorpore un esprit innovant, les hongrois de Aebsence fonctionne par eux-mêmes et s'occupe de diffuser leurs productions, notamment dans toute l'Europe. Formé fin 1995, Aebsence a depuis participé à de nombreux festivals et sort son premier album fin 2002. Souhaitant sortir de leurs frontières, Aebsence profite de son premier album pour l'envoyer à de nombreux médias européens.

Interview : Aebsence, Interview 2003

Aebsence / Chronique EP > Unusual

Aebsence : Unusual Unusual, premier album des hongrois d'Aebsence, est comme son nom l'indique, assez inhabituel. Entre rock, stoner-rock et métal, mélangé à des influences issues de la culture hongroise, Aebsence prend le parti de ne pas suivre les modes et de suivre sa propre route, et le résultat est assez prometteur. Grosses guitares et riffs qui coulent lentement, "Nothing unusual to note" et "Domestic orders only" donne le ton de cet album à la saveur décalée. Entre Fu Manchu, Nashville Pussy et In Extremo, "Brainwash" et "Countdawn" mettent en valeur des instruments inhabituels, soulignant les guitares et leurs phrasés subtils, leurs mélodies étouffées qui s'insinuent insidieusement dans l'esprit. Parler d'Aebsence sans évoquer ce timbre particulier de la voix du chanteur, serait une grave erreur, "Ultrasound" lui donne toute son ampleur, un timbre chaud, clair, grave que rien de semble pouvoir troubler. "Old black song" déchaîne sa violence, une basse bien présente et un chant parfois en hongrois, un refrain pop-métal, une binarité contrastée des breaks. Morceau phare avec "Nothing unusual to note", "Azure" est une perle dynamique, entre rock'n'roll et rock feutré, avec un palm-muting qui accentue la douceur et la violence de la voix, guitare et chant se déroulent lentement, s'entremêlant, tirant leur puissance l'un de l'autre, pont subtil avec une basse décharnée qui fait la liaison, le fil d'Ariane de la mélodie.