Natifs du sud de la France (comme Curtiss...) et plus précisément de la région niçoise, les A Red Season Shade ont l'étrange particularité d'être à peu près inconnus de nos contrées mais de s'être fait une petite réputation hors de nos frontières. Si bien que le groupe en a été conduit à signer chez un label suisse qui a le nez fin, en l'occurence Gentlemen Records (qui s'occupe entre autres des intérêt de Houston Swing Engine). Sinon à part ça, quoi dire sinon que A Red Season Shade est un quartet sans aucun doute influencé par Mineral et que son premier LP, The outcome fosters detachment est la plus belle découverte émo-pop-rock depuis... Curtiss justement...