rock Rock > A Jumpstart

Biographie > Avec beaucoup d'élan...

Impensable de commencer l'histoire de A Jumpstart sans parler de Blockade... et pourtant, à part les trois quarts du line-up, ces deux groupes n'ont pas grand chose en commun... Aprés avoir vécu une expérience américaine, aprés avoir enregistré un album (qui ne sortira pas) en Suède, les lyonnais avaient raccroché leurs gants métalliques. Aprés une petite pause, un groupe se remonte à la fin de l'année 2003 et les ex-Blockade (Razmig (chanteur), Yoan (bassiste) et Avedik (guitariste)) se retrouvent ensemble, mais ce nouveau groupe proposera autre chose que du métal suintant, et aprés plusieurs mois de recherche, c'est Michael qui sera leur batteur, un nouveau départ est donné… Dés la première démo éponyme qu'on nommera Try to stay on sent que la course d'élan Blockade, profite au saut A Jumpstart...

A Jumpstart / Chronique EP > Try to stay

a jumpstart : demo Télécharge les trois titres de cette démo ! Ils sont dipos sur ajumpstart.com et cela vaut toutes les chroniques du monde... Résolument rock et énergique le quatuor n'a gardé que quelques touches de son passé métal et a largement développé le côté émotionnel véhiculé par le chant. Amateur d'Unjust, A Jumpstart navigue sur la vague anglo-saxonne "émo-rock-machin-chose" (Funeral For A Friend, Forever Until October, The Blueprint...) et évite la miévrerie des têtes de gondole du genre (The Lostprophets). Le combo se démarque grâce à la présence de notes électroniques trépidantes, les loops de "About the past" sont addictives et celles de "So stupid" accompagnent les mélodies du chant avec délice. Tout est bien ficelé, millimétré, rien dans les 10 minutes n'est superflu, les breaks respirent l'expérience de la scène... Et comme le travail réalisé par Raphaël Monier et Jack Bouchet sur le son est impeccable, on est déjà fans...
Alors tout cela n'est que nouvelle vague et bidouilles ? Et non, car on trouve dans les trois titres d'A Jumpstart un je ne sais quoi de bon vieux Weezer (les deux premiers albums)... Mais qu'est-ce ? L'énergie déployée pour attaquer "Try to stay" ? Les accords qui tuent ? Les rythmiques idéales ? Et si c'était tout simplement le talent d'écrire des chansons qui nous touchent dés la première écoute sans nous lasser au bout de la cinq centième...