No One Is Innocent / Drugstore

No one is Innocent - Drugstore
No One Is Innocent
LP : Drugstore
Label : Naïve Date de sortie : 01/02/2011
Cheri moog
Drugs
Paris
Le monde entier
Les opposants
Qui je suis
Come on
Hurry up (City boys)
K.O.
The doll
Johnny Rotten

Cet album est chroniqué, pour poster des commentaires, il suffit d'aller voir la chronique.

No one is Innocent - Drugstore Chronique LP : Drugstore - 15 commentaires  
Quelle déception ! N'y allons pas par quatre chemins, ce nouvel album de No one is Innocent vient ternir une discographie jusque-là sans faille. On pouvait s'interroger sur les raisons qui avaient amené le "groupe" à resurgir du passé par la voix unique de son leader, on pouvait pinailler sur les détails, mais au final, on devait bien reconnaître que l'esprit, la force et le talent des No one... justifiaient ces albums. Avec ce Drugstore, je rends les armes, la majorité des titres est d'une mollesse affligeante et surtout quelqu'un a joué avec les effets des grattes jusqu'à les rendre insupportables !

Cette discussion est archivée, il n'est plus possible d'y laisser de commentaires. Archivé

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires