Largement influencé par la scène "true black-metal" norvégienne, Wolves in the Throne Room est une formation américaine, mené par les frangins Aaron et Nathan Weaver, qui citent Neurosis parmi leurs références majeures. Mélangeant le postcore, le crust, le punk et même la musique folk à ses textures black metal, WITTR se pose un peu comme une exception sur la scène underground actuelle. Une première démo, diffusée sous le manteau, voit le jour en 2004 mais ce n'est qu'en 2007 que le groupe se retrouve signé, en l'occurrence chez Southern Lord, pour son deuxième album : Two hunters. Entre-temps, il a sorti une autre démo ainsi qu'un premier album, resté assez confidentiel (Diadem of 12 stars, 2006), mais c'est surtout la signature chez Southern qui lui permet d'accéder à la notoriété et plus encore avec avec la sortie en 2009 de Black cascade.
Passé de l'ombre à la lumière, Wolves in the Throne Room devient l'une des formations à suivre de la nouvelle scène underground nord-américaine, se retrouve invité au prestigieux Roadburn et c'est tout naturellement que ses sorties deviennent très attendue, dont le quatrième album : Celestial lineage qui sort à la rentrée 2011.