1994, pour trois groupes Marseillais c'est l'année du split, l'année de la séparation ou peut-être celle de la libération... La libération de 3 zicos qui s'enferment à nouveau mais au sein d'une nouvelle formation, Medhi (batterie), Daniel (basse/chant) et Pascal (guitare) sont réunis, Tripod est né. Il faut attendre 98 et la rencontre avec à la fois le collectif Coriace et un quatrième lascar K-Lee (chant) pour que le combo prenne une autre dimension. Un EP 6 titres s'ajoute à la liste de leurs productions (1 démo 3 titres, une "démo" 10 titres, un live...). Ces nouveaux contacts leur apporte aussi des tonnes de concerts, dont le satané Printemps de Bourges 99 et les premières parties de Lofofora ou Oneyed Jack. L'année 2000 est celle de l'enregistrement du premier "vrai" album (après un autre EP en 99), ça se fait chez David Weber aux studios des Forces Motrices de Genève. Enregistré et mixé, l'album autoproduit est prêt, il ne reste qu'à trouver un label pour le distribuer en licence... et l'attente sera longue... jusque mars 2001, Lèche est alors dans tous les bons bacs... L'entrée dans le Sriracha Possee n'y est certainement pas étrangère, tant cette structure de management se bouge le cul pour ses groupes... Et pendant qu'on y est, n'oublions pas le FAIR qui en 2000 a choisi de les aider, notamment pour le matos. Bref, Tripod a déjà bien vécu avant que cet album n'arrive... Et pourtant toute cette histoire n'est peut-être qu'un préambule...