siberian xp - Animalphabet Trois Bordelais montent Siberian XP en 2011, Aurélien (batterie), Brice (chant) et Christophe (basse) sortent un premier EP en 2012 mais l'élan est brisé, Aurélien est emporté par la maladie. Le groupe décide de survivre, accueille Julien et remet les pieds en studio (au Secret Place) avec David Thiers (As The Storm, Seeds Of Mary...) pour mettre en boîte Animalphabet. En 6 titres, le groupe démontre l'étendue de son talent, ouvrant son métal à de nombreuses influences, tirant à la fois vers le rock (le chant est aussi doux que clair) et vers des expériences (c'est comme cela qu'il faut prononcer le "XP") qui ne sont pas sans rappeler celles de The Mars Volta (on trouve quelques parties prog/jazzy). À moins qu'ils ne fassent du rock qui tendent vers le métal (la saturation de la guitare, la lourdeur de la basse), peu importe car le terme fourre-tout "alternatif" s'applique dans tous les cas, avec cette sensation que le groupe cherche à brouiller les pistes pour mieux briller. S'il t'en faut encore davantage pour être convaincu, dis-toi qu'ils seraient à leur place pour ouvrir un concert d'Oceansize, Dredg, Chevelle ou Coheed and Cambria. Ça ne suffit pas ? Va mater le clip de "For that crown", le soin accordé à la vidéo est très révélateur de leur travail.