Originaire du Dirty South français et plus exactement de la ville rose aka Toulouse, Selenites est un cinq majeur d'obédience crust/sludge/punk/metal/hardcore qui voit le jour en 2009 sous l'impulsion de Grégory, Alexandre, Jean-Patrick, Maël et Michel Balitran. Soutenu par l'un des labels locaux de références qu'était alors Lacrymal Records (Dona Confuse, Montreal on Fire, Plebeian Grandstand...), le groupe livre son premier album studio à l'été 2010 avec Jeder für sich und Gott gegen alle. Cet effort inaugural franchit les frontières et même un océan puisqu'il a droit à une sortie sur le territoire nord-américain par le biais de feu Debello Recordings (Clinging to the Trees of a Forest Fire, Time to Burn) et leur permet de tourner régulièrement en France, Belgique et Allemagne avant de remettre le couvert en 2011 avec un deuxième album : Animaltar, sorti lui via Maximum Douglas Records (Anorak, Kilo, Pretty Mary Dies...), Moment of Collapse (Adorno, Aussitôt Mort, Hiro, Mr Willis of Ohio...) et Ruin Your Fun (Isaïah, I Pilot Daemon).