Saton - A la espera del momento Tel le chien de Pavlov (sans la cloche et le nonos), à chaque fois que j'entends du bourrin chanté en langue espagnole, je ne vais pas dire que je salive systématiquement mais, par contre, je pense instinctivement aux mexicano-americains de Brujeria. Pourtant, du côté des Amériques, et plus précisément du Mexique, il existe une communauté metal visiblement bien vivante dont fait partie notamment le trio de screamo/hardcore mélodique Satón. En octobre dernier, ils ont sorti A la espera del momento, un deuxième album qui, ma foi, nettoie (ou défonce, c'est selon) les conduits auditifs à base de passages métalliques sombres et agressifs. Un chaos sonore hardcore ("Noni", le premier morceau en est l'exemple parfait) quelque part entre The Dillinger Escape Plan et Converge, mêlés de brumes post-metal coincées dans les limbes. Les thématiques de cette œuvre sont presque évidentes : la mort, l'angoisse et le désespoir. D'ailleurs, avant même de l'écouter, un indice est présent sur l'artwork, le colibri. Ce dernier en flammes représente, dans la culture maya, le messager entre l'âmes des vivants et celles des morts. "En attendant le moment" (traduction du titre), vous pouvez découvrir les embuches soniques de Satón.