Rival Schools Rival Schools est un groupe new-yorkais composé de Walter Schreifels (guitare/voix et ex-Quicksand, Youth Of Today, Gorilla Biscuits), Ian Love (guitare), Cache Tolman (basse et ex-Iceburn) et Sam Siegler (batterie et ex-CIV, Youth Of Today). Le nom du groupe est issu d'un jeux vidéo de la célébre firme Capcom (Street Fighter II, c'est eux...). La première sortie officielle pour Rival Schools, c'est un EP du nom de Rival Schools United By Onelinedrawing en collaboration avec Jonah Matranga de Far. L'ambition de départ était d'inviter plusieurs membres de groupes pour sortir une série d'EP somme toute dans l'esprit des fameuses Desert Sessions et le seul témoignage qui restera de de cette démarche c'est Rival Schools United By Onelinedrawing sorti en 2001 sur le label de Walter : Some Records. United By Fate (toujours un clin d'oeil au jeu de baston...), le premier long effort de Rival Schools est sorti en juillet 2001 via Island Records en raison d'obligations contractuelles de Schreifels datant de Quicksand.
En 2002, Love quitte le groupe pour former Cardia et le reste du groupe fera de même en 2003 alors qu'un second album allait voir le jour la même année. Celui ne sortira finalement jamais sauf dans les sphères parallèles (peer2peer). Chaque membre vaquent à d'autres occupations : Schreifels forme Walking Concert, Love publie un album solo tandis que Tolman est apparu dans Institute (le projet de Gavin Rossdale de Bush produit par Page Hamilton) et Siegler intégra Nightmare Of You et Limp Bizkit lors d'un passage éclair. Des rumeurs de reformations trainent dès lors sur le net et celles-ci se concrétiseront par des apparitions du groupe lors de festivals au Royaume-Uni (Rock Am Ring, Download...). Dans cette dynamique, Schreifels annonce que le groupe bosse sur du nouveau matos et ce n'est que deux ans plus tard, en octobre 2010 que Pedals s'offrira aux oreilles des fans totalement dévoués à la cause Rival Schools. Retour gagnant ou pétard mouillé comme les potes de Far ? La réponse ne tarde pas trop et ravi les fans de la première heure comme les nouveaux adeptes.