Rise And Fall A l'origine simple side-project de Kingpin et The Deal ayant vu le jour en 2002 du côté de Genk (Belgique), Rise And Fall ne devient véritablement "actif" que suite mises en sommeil des deux groupes précités. Moult changement de line-up plus tard et la formation se stabilise autour de Cédric, Bjorn, Vince et Murph pour enregistrer son premier album : Hellmouth (2004, JTTP Records). Quelques mois après, Murph quitte le groupe mais l'album se voit distribué sur le territoire nord-américain. JP prend la place du démissionnaire et Rise And Fall enchaîne, accumulant les dates de concert jusqu'à devenir une véritable bête de live. Fin 2005, les belges sortent leur deuxième album, Into oblivion via Reflection Records en Europe avant de rééditer l'expérience américaine au printemps 2006 par l'intermédiaire de l'écurie Deathwish Inc. (Converge) qui se charge de distribuer l'album aux USA.

Définitivement lancée : la machine Rise And Fall signe officiellement chez Deathwish Inc. qui devient alors le label officiel du quartet belge, lequel en profite pour tourner encore plus entre 2006 et 2007 (aux côtés de Blacklisted ou Doomriders notamment) avant de sortir un 7'' (Clawing) et de s'atteler à la production de son troisième album long-format : Our circle is vicious. Lequel sort en 2009 dans les bacs avant d'être suivi, trois ans plus tard, par Faith, évidemment toujours chez Deathwish Inc., LE label incontournable de la scène hardcore/punk/crust/metal des deux côtés de l'Atlantique. Entre-temps, certains des membres du groupe se sont parallèlement impliqués, avec des membres d'AmenRa, dans un side-project répondant au doux nom de Blind Faith.