Pro-Pain - Voice of rebellion Si on n'aime pas trop les groupes qui prennent des risques en faisant évoluer leur musique, il y en a quelques uns qui apportent une sorte de garantie, un "label", ce n'est écrit nulle part mais on est certain de ne pas être trompé sur la marchandise. Pro-Pain est de ceux-là. S'il y a eu pas mal de changements de line-up par le passé, ça n'a pas bougé depuis 2011 et le métal massif des New Yorkais ne vieillit pas (Gary Meskil envoie du gras depuis le tout début des années 90 tout de même). Chant guttural option messages scandés, rythmiques et riffing en mode repeat, décrochages du manche à l'intention des mâchoires, breaks, solos d'école et si le tout dépasse les 3 minutes 30, ça fait un titre épique qui mérite de donner son nom à l'opus ("Voice of rebellion" donc). Cette quinzième distribution de pains ne demande pas beaucoup de réflexions et n'apporte pas grand chose au monument Pro-Pain mais ça permet au groupe de repartir en tournée et de donner une autre vie (bien plus intéressante) à ces compositions.