J-Wolf l'avait annoncé en rigolant : si ce soir y'a personne, cette finale de la ligue des champions ça nous fera une excuse... Pour eux peut-être mais pas pour le public à moitié absent ce soir (le Splendid étant à moitié rempli) car l'affiche était belle. Peut-être aussi que les bons groupes se produisent "un peu trop" à Lille en ce moment et que le public doit faire des choix (et passer ses exams)... Bref, pour ceux qui n'étaient pas là, voilà quelques lignes sur la fin de cette soirée... Sore joue un niveau au-dessus par rapport au CD et ça envoie le bois bien comme il faut. Et c'est Etn (Out) qui tient la basse aprés que Matthias (Unswabbed, Clearcut) ait occupé le poste durant l'enregistrement... Sore tient la distance et si les titres du maxi me marquent plus sur scène, les autres sont à n'en pas douter tout aussi bons... Le temps pour Etn de changer d'instrument et de récupérer sa guitare et Out envoie sa première "Bullet", les titres des deux derniers albums se mêlent et s'enchaînent sans problème, les plus rythmés ("Watch me in", "Lies no limits", "Monter la haine") et les plus calmes ("Les Voix du silence", "Angels with no wings") cohabitent sans mal, Out n'hésitant pas à allonger les parties instrumentales pour lier le tout, le set a été bossé, ça se sent et comme ce côté "pro" n'enlève rien à la sympathie du groupe et à sa proximité avec le public, tout le monde est gagnant.
Chaude soirée pour les Italiens et les Lillois ce mercredi...