Lorsque Despised Icon (deathcore) annonce son split en 2010 après huit ans d'activité, Alex Erian, son charismatique vocaliste et frontman ne reste pas bien longtemps inactif et initie Obey the Brave, un combo hardcore/metal pour lequel il s'entoure notamment de deux ex-Blind Witness. Un premier EP est très rapidement mis en boîte (Ups and downs et sort discrètement début 2012 avant que le groupe ne signe chez le poids lourd qu'est Epitaph (Converge, Every Time I Die, Propagandhi, The Ghost Inside). Décidément pressé, OTB livre son premier album au sortir de l'été de la même année. Le titre : Young blood.