Au W-Fenec, on a raté quelques étapes depuis 2004, vous pouvez nous expliquer comment votre style a évolué et pourquoi ?
En fait, nous sommes partis de Valence en septembre 2005 pour nous installer à Paris afin de tenter notre chance comme on dit ... On l'a assez mal vécu au départ à cause du grand écart qu'il y a entre la capitale et la province. On a failli se séparer plusieurs fois et finalement en 2007 ça a craqué et notre gratteux est parti. C'est là que tout a changé ! Nous ne voulions pas repartir sur les mêmes bases, nous étions lassés de faire la musique que nous faisions à ce moment-là.
La venue de Bat et Dino a été une vraie bouffée d'air pour nous et nous a permis de vraiment changer de style et de faire ce que nous et eux voulions faire. Ca n'est pas venu d'un coup, il a fallu bien 3-4 ans pour qu'on arrive vraiment à définir notre style.

NoSwad - From dust till dawn On peut dire un mot de la pochette ? Vous semblez assez peu belliqueux, alors pourquoi autant de flingues ? La musique est votre arme ?
On a laissé carte blanche à notre pote designer Simon Sek qui, comme nous, est fan de film et a surtout beaucoup d'imagination. Quand il voit un zikos passer dans la rue, il se dit "il a surement une guitare ou une basse ou... des armes, une bombe !". Toute cette imagination amène a cette pochette sobre mais pourtant remplie de sens, car au delà de l'imagination de Simon, on lui avait aussi demandé d'arriver à retranscrire la route parcourue jusqu'ici et tout ce que tu peux amasser en route. Les armes sont là pour exprimer le fait que ce n'est pas toujours facile et que tu as des fois besoin de te battre pour y arriver.

A l'arrière du CD, la photo du groupe est à l'envers, là encore, ça interpelle et nécessite une petite explication...
Là aussi, carte blanche à Simon ! Il m'a demandé "je peux la mettre à l'envers la tof ?", chose à laquelle j'ai répondu "vas-y mais pourquoi ?". Sa réponse "ben parce qu'il parait que dans le graphisme c'est interdit", du coup, je me voyais mal lui dire non !

Le titre fait référence au film de Rodriguez ou c'est uniquement un détournement de l'expression avec un peu du goût du désert ?
C'est clairement un mélange des 2, on fait parti de la génération où il était interdit pour nous de regarder ce film car on avait entre 11 et 14 ans... On en est tous fan et on l'a vu un milliard de fois du coup ! Quand on s'est penché sur le titre de l'album, cette proposition est venue en deux ou troisième car on se définit vraiment dans ce genre stoner/blues propre au désert du Nevada. Le fait d'avoir remplacé "dusk" par "dust" était une façon d'appuyer encore plus l'univers de l'album.

Si on vous taxe de groupe "stoner à la cool", vous le prenez comment ?
Carrément bien en fait ! On n'est pas du genre puriste donc tous les compliments sont les bienvenus. On a eu le droit à Stoner Catchy qui était pas mal aussi.

Il y a pas mal de groupes stoner, qu'est-ce qui fait votre identité ?
Je crois que c'est notre expérience qui nous permet de créer notre propre identité. On a tous pas mal de bouteille, et du coup, tous notre petit coup de patte et notre marque de fabrique. Voilà ce qui fait la différence, la voix, les arrangements qu'on a beaucoup bossés.

NoSwad Vincent chante également chez Aqme et The Butcher's Rodeo, c'est pas trop dur de trouver du temps pour bosser avec Noswad ?
Il fait très bien son job ! On a tous plusieurs groupes et il est vrai que des fois il est difficile de jongler entre tous mais comme on adore ce qu'on fait, l'enthousiasme et la motivation prennent le pas sur la fatigue !

Vous prévoyiez de nouveaux concerts acoustiques ?
L'acoustique est vraiment une partie importante de Noswad ! On ne fait pas juste interpréter des titres qui sont électriques, on compose également en acoustique. Donc oui, des concerts acoustiques sont prévus même si pour l'instant on se concentre surtout sur les électriques.

C'est quoi votre futur proche ?
On est en train de booker une tournée de 15 jours pour le mois de février avec nos potes de The Shifoomies Band donc pour l'instant pas mal de répet', d'interviews et on essaie de parler au maximum de notre album pour que les gens aient envie de venir prendre une claque en concert !