NoSwad - From dust till dawn Découverts par Rémiii en 2004 avec leur premier maxi, les NoSwad hésitaient alors entre un métal lorgnant vers Aqme et un autre plus rock tourné vers Stereotypical Working Class.
Presque 10 ans, un album et un EP plus tard, le groupe a changé de line-up mais également de style, lâchant progressivement ses premiers émois néo pour se tourner (tels les Doggystyle/Headcharger) vers un stoner burné qui fleure bon le désert de la frontière mexicaine.
Moins frappadingue que l'ambiance qui règne au Titty Twister, ce nouvel album sait mesurer les rythmes pour se la jouer cool (et émouvant sur «Suspended in time») ou les accélérer pour foutre (des) la pêche(s) (le dépoussiérant «Surprise me»). A la variété des rythmes s'ajoutent des riffs serpentant et un chant qui fédère par ses mélodies accrocheuses qui parfois en font peut-être un peu trop («Stick to the ground» finissant par être lassant).
Avec l'arrivée de son chanteur Vincent chez Aqme, NoSwad est un peu plus entré dans lumière, avec cet album nocturne, ils ont de quoi y rester quelques temps.