Depuis que le groupe existe, en 2006, les changements de line-up sont la routine pour Memphis May Fire, or, depuis 2010, il y avait une certaine continuité... C'était trop beau pour durer puisqu'après avoir enregistré ce nouvel opus (le cinquième), le deuxième guitariste (Anthony Sepe) s'est fait la malle laissant Kellen McGregor seule aux commandes des six cordes (pour le moment ?), seul membre d'origine, il n'a pas le droit de quitter le navire même si Matty Mullins au chant depuis 2008 incarne désormais le combo aux côtés de Cory Elder (basse) et Jake Garland (batterie)... Les Texans ont de nouveau fait confiance à Cameron Mizell pour enregistrer le chant (il s'est déjà occupé d'eux mais aussi de Sleeping with Sirens par exemple) et ont laissé la prod' des instrus à Matt Good (guitariste de From First To Last, producteur depuis 2013 avec notamment du boulot pour Asking Alexandria). Toujours chez Rise Records (Attack Attack!, Bleeding Through, Poison the Well, & Men">Of Mice and Men...), ce This light I hold ne révolutionne rien mais fait le job.