"Burné" et "ultra saturé", voilà ce que j'ai écrit sur la liste des "cds reçus" à côté de Lody Kong avec la précision "à chroniquer". C'était avant même de comprendre que c'était un des projets de Zyon Cavalera autant fils de Max que neveu d'Igor... Il fonde ce groupe en 2011 avec son frère Igor Jr, ils ont alors 18 ans et 17 ans et viennent de saborder Mold Breaker. Avec des potes de Phoenix, ils montent Lody Kong et, n'ayant peur de rien, acceptent d'embarquer sur le "Maximum Cavalera Tour" en 2012 où l'on retrouve le groupe de papa (Soulfly) et celui du demi-frère (Incite), l'occasion pour Zyon de démontrer son talent de batteur pour devenir celui de Soulfly. Un premier EP, No rules sort en février 2013 mais comme Soulfly bossait sur Savages, le projet a été mis entre parenthèses. Au printemps 2016, le premier album Dreams and visions déboule dans les bacs, il est produit par John Gray (au hasard producteur de Soulfly et Cavalera Conspiracy) et porte la patte de la famille avec un artwork presque dégueulasse.