Leto Leto Alros, comment se vend l'album ?
Malgré une mise en place difficile, notamment les premières semaines (avec Musicast on ne bénéficie pas encore d'une distribution similaire à celle proposée par une major par exemple), le disque a fait un bon démarrage en se plaçant trois semaines d'affilée dans les meilleures ventes de rock français (source fnac), et il suit son bonhomme de chemin !

Vous êtes satisfaits des retours "médiatiques" ?
Globalement oui ! La presse et les webzines nous ont soutenu et hormis quelques cas isolés (un seul d'ailleurs à ma connaissance), tous ont apprecié l'album. RockOne et RockSound ont toujours cru en notre potentiel, et ont toujours été derrière nous, tout comme vous d'ailleurs ! Et grâce à Matador, qui a réalisé notre premier clip, nous avons pu être diffusé dans le cadre des émissions rock sur mtv et mcm.

Le fait d'avoir un clip aide certainement beaucoup, vous allez en enregistrer un deuxième... Pour quel morceau ?
Il est envisageable que nous tournions un second clip pour ce disque, si Matador arrive à trouver les fonds nécessaires. Si tel est le cas, nous nous tournerons sur "Automne" qui est un de nos titres préférés de l'album. Il est sombre, à sa propre personnalité et n'a pas trop vieilli par rapport à ce que nous préparons pour la suite. Si ça se concrétise, le tournage devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

"Apparence" est le titre le plus "radiophonique", c'était le single évident ou il y a eu discussion ?
Pour être honnête, l'album comportait 14 titres au départ. Un autre titre était lui,le single évident. Mais... ayant eu un certain temps de réflexion entre l'enregistrement et la sortie de l'album, nous avons vite conclu que 4 de ces titres n'avaient plus leur place sur ce disque. Nous voulons rapidement enchaîner sur un second album (dont 11 titres sont déjà composés) et ne voulions pas que ce premier disque comporte des titres trop commerciaux, aux vues de ce que sera vraisemblablement le second. "Apparence" était donc, une fois cette mise au point faite, le titre qui nous semblait être le plus approprié, sans pour autant être une balade mièvre et houleuse.

Peux-tu parler de l'artwork de Entre l'ombre et la vie ? Il est assez simpliste par rapport à ce à quoi on était habitué...
Mettre 5 personnalités complémentaires mais différentes, en accord sur un visuel est plus délicat chez Leto que de composer ! Une bonne cinquantaine de pochettes ont été faites pour ce disque sans qu'aucune ne convienne à tout le monde ! Au final, on s'est réunis tous les cinq devant l'écran, et on l'a fait en live. Dix minutes ont suffi pour arriver à quelque chose d'épuré, sombre et à la fois coloré. Toute les touches que nous avons essayé de mettre dans la musique du groupe !

Leto : Entre l'ombre et la vie Entre les reprises dispos sur votre site et les concerts privés, vous avez soigné la patience de vos "vieux fans", vous avez prévu d'autres trucs un peu spéciaux dans ce genre ?
On aime bien offrir des choses un peu spéciales à nos fans, tant qu'il nous est encore possible de le faire. On n'a pas la pression d'un tourneur, d'un label ou d'un éditeur, et si on décide de mettre du son sur le net gratuitement, ou de faire un concert privé, on est en droit de le faire sans avoir à rendre de compte ! Je pense que tant que nous en aurons l'opportunité, nous le ferons. Rappelons que trois mp3 sont en libre téléchargement via le cd de l'album. Je pense que nous referons dans les mois à venir une "fournée" de reprises, pour pouvoir élargir notre champ de morceaux en live, et pour se faire plaisir.
Le net est devenu incontournable, vous avez toujours été trés présents sur la toile, comment vois-tu l'évolution de votre site (leto-land.com)et de votre rapport au cyber-monde ? Le Peer To Peer est-il un danger pour un groupe "en développement" comme Leto ?
Notre rapport n'a pas changé au fil des années. Nous ne sommes pas encore un groupe dont les bandes non mixées d'un disque se font pirater ! Et c'est aujourd'hui le seul truc qui pourrait nous faire chier. Après, que le disque soit téléchargé et nous fasse perdre des ventes, bien sûr c'est dommage. Mais le contre-poids c'est que ça permet aux moins fortunés de nous découvrir et éventuellement venir nous voir sur scène par la suite. Maintenant c'est certain que dans l'absolu, nous préférons que les gens s'offrent l'album, et le fait que nous nous soyons battu pour avoir un digipak et mettre le clip sur le disque en est une raison.
Quand à notre site, c'est toujours nous qui nous en occupons, d'ou d'ailleurs parfois le manque de mises à jour. Mais nous tenons à être complètement maîtres du site et des infos qui y circulent.

Vous êtes en train de monter une tournée, c'est pas toujours facile de s'en sortir, jamais tu te dis "si on avait fait du Vegastar..."
C'est le moins qu'on puisse dire. Nous espérions faire une vraie tournée entre janvier et mai, mais malgré les très bons retours et les ventes plus qu'honorables, nous n'avons à ce jour pas de tourneur. Et booker son groupe soit même n'est pas évident. Nous avons une dizaine de dates qui devraient se confirmer, dont trois sont déjà signées (Paris, Aix et Montpellier). Nous continuons et ne désespérons pas de pouvoir arriver à passer dans tout les coins de France et éventuellement en Belgique, Luxembourg...
Quand à Vegastar et leur démarche, c'est évident que ce n'est pas la nôtre. Nous avons tout simplement pas les mêmes ambitions, et ne faisons pas la même musique. Nous respectons leurs choix, ce ne sont simplement pas les nôtres. Ils sont "la" bête noire en ce moment, comme l'a été Pleymo, puis Kyo... On ne se soucie pas de ce genre de choses, ce sont des groupes qui avancent selon leur voie, qui n'est tout simplement pas celle que nous avons empruntée. Et puis être jaloux de son voisin ne fait pas avancer. Leur succès (aussi relatif soit-il, on reste en France) ouvre des portes, et si les gens qui découvrent la musique avec Vegastar ou Kyo s'ouvrent au rock à plus long terme, ce sera toujours ceux-là qui n'écouteront pas K-maro !
Avec qui aimerais-tu partager des dates ?
Pour les affinités humaines comme musicales, nous dirions incontestablement AqME, Tawn, Lazy, Rising Sun, Sinless ou encore Lofofora avec qui nous avons bien accroché il y a peu. Nous avons récemment eu de bons contacts avec les groupes (ou leurs entourages) Curtiss et MyPollux et espérons pouvoir concrétiser quelques dates ensembles. Pour le reste, comme des tonnes de groupes, nous adorerions pouvoir ouvrir pour Deftones, Tool, Foo Fighters, QOTSA ou Metallica (soyons fous !). Et dans le domaine du plus rationnel, nous adorons la nouvelle scène anglaise et aimerions pouvoir jouer avec Oceansize, Biffy Clyro ou Amplifier.

Quelle question aurais-tu aimé que je pose ? Et la réponse ?
Le sphincter a dit quoi ?
Quoi ?
Merci !
Merci à toi et a tes comparses :-)