Leiden : Dualité Leiden revient avec Dualité, un album différent du précédent Empty, contrasté et dédoublé. Se rapprochant d'une base pop-dark, Leiden gravite autour d'Aquilon, Process ou Kells, tout en gardant ses spécificités propres, quelques samples bienvenus, chant masculin très grave et maîtrisé à la perfection, la lourdeur qu'il acquiert sur des titres comme "Psyché" ou "Crazy" plombe l'atmosphère, lui confère une granularité toute particulière, et donne au groupe un atout de mise en relief assez bien exploité. Même sur les parties très death, avec ce chant guttural, Leiden évite les monologues et la monotonie, batterie prolixte, guitare martiale, le tout soufflé, balayé par un refrain aérien, avec une voix légère et féminine.
La voix de Bérangère se fait parfois désagréablement nasillarde, comme sur "Another skin" par exemple, mais prend de l'ampleur et sait se faire sublime et délicate sur des titres comme "Sense fo love" ou le magistral "Sacrifice" avec ses parties liturgiques, dont le latin souligne le contrepoint. Loin d'exploiter une recette simple avec un refrain lyrique et un couplet métallique, comme sur "Psyché", Leiden balance aussi à tous va comme sur l'irrascible "Beware" dont il faut décidément prendre gare, Leiden se rapprochant plus de Darzamat sur ce titre très sombre que de Kells; cette fois-ci c'est l'italien qui à la parole, langue magique pour les partie lyriques, comme la aussi remarqué Bulle, agile comme un serpent, "Beware" déroule ses anneaux dans des parties épicées, orientalisées et plombées avec délice.
Leiden alterne des titres cohérents, mais ayant chacun une personnalité propre, une identité séparée, un peu schizophrène, comme "Une autre vie", louchant plus du côté de Mihai Edrisch que des titres précédents d'Empty, texte parlé plus que chanté, guitares hypnotiques, entourloupe mélodique métastatique, un penchant suicidaire, que "Dualité" contraste avec violence, guitares faisant barrage, déluge de grosse caisse, chants soit écorchés, soit hauts, tout deux affirmés et plantés avec cohérence sur des mélodies et des rythmes denses et compacts.