Korpiklaani, Clan de la forêt en finois, émerge des cendres de Shaman, lorsque le groupe décide de changer de nom, ainsi que son style, notamment la langue utilisée et opte pour un son plus lourd. Jonne Järvelä imagine le changement comme caractérisé par une grande influence des mélodies traditionnelles finlandaises et d'un son plus métal. Première addition au line-up, le violoniste Jaako Lemmetty, suivi rapidement de Matson à la batterie.
La plupart des chansons de Korpiklaani viennent des mémoires du folklore finlandais, mais sont réactivées avec coup de fouet métallique, ceux-ci consitutant une différence avec d'autre groupes de folk-metal, qui utilisent le folklore juste comme une impulsion. Ils sortent en 2003, Spirit of the forest sur Napalm Records, suivi fin 2004 de Voice of the wilderness. Au cours de cette période, des musiciens viennent s'ajouter au line-up, en 2006 Korpiklaani sort Tales along this road accompagné de flutes, de violons et d'accordéons.