Klang - After the silence Paysage d'hiver à travers la fenêtre, non, ce n'est pas le point météo de ce week-end de veille de Noël sous la neige mais la pochette du premier album de Klang!!! qui traîne sur mon bureau depuis quelques semaines et si je me décide enfin à parler, c'est qu'il faut bien le faire un jour, même si ça me semble difficile de mettre des mots sur une telle furie sonore. Les Lillois nous avaient bluffer avec un EP et des concerts percutants et on les imaginait très haut très vite, musicalement, pas de doute, ils sont très hauts, mais putain qu'est-ce qu'ils ont mis le temps ! 6 ans que j'attendais la suite de The very pissed off..., rien que ça... Et sur les 11 titres qu'ils nous balancent en travers de la gorge, ils se permettent de refourguer 3 vieilleries retravaillées ("Siamese", "Sagawa's son" et "Inhibition"), là y'a foutage de gueule, non ?
Et bien non, car l'ensemble est vraiment énorme, tant au niveau de la prod, que des compos aussi inspirées qu'efficaces. Impossible de leur tenir rigueur de quoi que ce soit, tant ce After the silence... est divin de bout en bout. Les chants clair et gueulés sont parfaits tous les deux, les rythmiques sont d'une propreté et d'une puissance exceptionnelles, les guitares sont hallucinantes. Il faut dire qu'elles sont trois et ne sont pas là pour plaisanter, pas question ici de jouer la partition du voisin, c'est tellement plus kiffant de ne s'occuper que de la finesse, de la destruction ou d'un solo, Klang!!! propose donc des ambiances torturées et des plans destructeurs qui parfois ne rappellent pas moins que Gojira ("My sweet little angel"). Des quelques influences néo, il ne reste rien, ce qui ressort aujourd'hui davantage c'est la brutalité du death et la violence d'un métal glauque. Au coeur de ce maelstrom, on peut également surprendre des riffs reposants agrémentés de quelques doux samples ("Luminole"), Klang!!! ne serait donc pas qu'un groupe de sauvages destinés à tout exploser et à gargouiller du politiquement incorrect ("Enjoy the wheelchair") ...
Au rayon métal de chez Métal, les Lillois imposent leurs plans osés, leur son chirurgical, leur énergie hors norme et emboutissent nos tympans avec un des meilleurs albums de l'année. Une bombe livrée avec un DVD bonus qui est tout sauf un argument marketing, alors qu'est-ce que tu attends ?