Saumur n'aura pas eu le mérite d'avoir vu naître que la Ruda (Salska) et Leïtuss, puisque Khams s'installe au sein de la scène locale en 2001. Avec un jeune groupe comme celui-là, on ne peut que se féliciter de la rapidité avec laquelle il s'est bougé afin de pouvoir rayonner au-delà de leur Saumurois originel. En effet, après quelques concerts en 2002, c'est à la fin de cette année qu'ils enregistrent leur première démo (3 titres) Dropas. L'objet voit le jour en 2003. L'année suivante (2004, si les comptes sont bons), le quatuor sort un maxi, toujours en autoproduction : il s'agit de T.O.C.. Toujours en 2004, Le Chabada d'Angers parraine le groupe avant de passer le relais en 2005 aux tout aussi fusionneurs d'Hounsi. Et ce n'est pas fini puisque 2005 devrait être l'année de la concrétisation du premier album du groupe...