iron maiden : nights of the dead legacy of the beast live in mexico city Mon dernier papier sur Iron Maiden concernait la chronique d'un album live. Comme je pouvais l'indiquer dans ce précédent papier sur Iron Maiden, le groupe britannique a pris le pli de proposer un live résumant plus ou moins fidèlement la tournée qui a suivi la sortie du dernier album studio en date (en l'occurrence, The book of souls). Comme on n'arrête pas le progrès, et qu'Iron Maiden n'arrête pas de tourner, le groupe propose aujourd'hui à ses afficionados un deuxième live avant un prochain album studio (?) tant attendu. Mais les deux différences de taille avec son prédécesseur, c'est que Nights of the dead - legacy of the beast, live in Mexico City a été enregistré dans un même endroit (en l'occurrence à. Mexico) sur trois dates et qu'il présente une set list "best of" imparable et presque indiscutable. Et pour le reste ? Pas grand-chose à dire car l'adage selon lequel on ne change pas une équipe qui gagne se prête parfaitement à la Vierge de Fer.

Les grincheux et autres mauvais coucheurs de la pire espèce clameront à gorges déployées qu'il s'agit d'un album qui ne sert à rien, compte tenu de la pléthore de disques live déjà sortis. En quelque sorte, ils n'auront pas tout à fait tort car il s'agit bien, dans la discographie officielle, du onzième disque du genre. Sauf que cet album, et de surcroit sa setlist, est le fidèle reflet d'un Iron Maiden au top de sa forme et dont la dernière tournée mondiale a été unanimement décrite comme exceptionnelle. Alors qui va cracher sur une nouvelle trace discographie captée live des princes, que dis-je, des rois de la NWOBHM ? Car avec un Maiden de ce calibre, les poursuivants, déjà loin, peuvent se rhabiller.

Les grands classiques sont tous au rendez-vous (et pour le coup, aucun morceau de The book of souls dans la tracklist de 16 morceaux pour 100 minutes de plaisir) avec quelques raretés ("Revelations", "Flight of Icarus",.) qui raviront les fans acharnés qui, tout comme les simples passionnés de musique rock en général, en auront pour leur argent avec ce double album (également disponible en triple LP). Car oui, Iron Maiden sait régaler. Le son est impeccable, l'interprétation est du même calibre, la track list équilibrée, et j'ai bien du mal à trouver un défaut à ce disque. Et pourquoi chercher midi à deux minutes avant minuit quand le plaisir est au rendez-vous ? Nights of the dead - legacy of the beast, live in Mexico City s'écoute à fond les ballons, en hurlant aux "Scream for me Mexico" de Bruce Dickinson et en battant les records de air guitar quand il s'agit de singer les trois excellents guitaristes d'un des meilleurs groupes live encore en activité. Net, efficace et sans bavure.