Né début 2008 sous l'impulsion d'Andy Swan, collaborateur habituel de Justin Broadrick sur Final et Nic Bullen (Scorn), Iroha qui tient son patronyme d'une forme de poème japonais, s'adjoint rapidement les services de Diarmuid Dalton (Cable Regime, Jesu, Grey Machine) puis du plus méconnu Dominic Crane. Un album est rapidement mis en chantier fin 2008 sans pour autant qu'il ne voit le jour dans les mois qui suivent. De fait, la première sortie officielle du projet intervient au mois de juin 2010 via un split avec Fragment. intitulé Bittersweet et paru chez le label allemand Denovali Records.