Grand Massive - 4 Si III avait laissé une belle impression, sa suite logique, 4 ne change en rien mon avis sur Grand Massive. Le jeu est toujours aussi gras et agréable à l'oreille, c'est rythmé et groovy, c'est aussi rock que métal et surtout, c'est terriblement vivant. On sent que derrière les compos, il y a des mecs qui se donnent, qui suent leurs bières à bosser leurs instrus et servent la cause musicale. Pas de chichi, pas de trucs planplan, et si les Germains ont des envies de révolution, ça passera par du gros son ("Revolution waltz"). Les amateurs de mélodies qui ont du punch, de headbanging et d'une zik qui ne demande pas une écoute attentive pour en profiter peuvent donc se procurer cette quatrième aventure de Grand Massive qui lorgne un peu plus que les précédentes sur ses aînés américains (Pantera, Down...) du fait d'une production signée Andy Classen (guitariste de Holy Moses dans les années 80).