Ce groupe britannique, né il y a quelques années du coté de Brighton, s'immerge pleinement dans le bouillonnant mouvement "post-hardcore". Mais le groupe ne se met pas d'œillères et est aussi bien influencé par le black métal que le post-rock ou le folk ambiant. Fall of Efafra doit son nom à un territoire (Efrafa) soumis à un pouvoir dictatorial dans le livre "Watership down" de Richard Adams. Rapidement, le groupe choisi de sortir une trilogie discographique. Son nom : "The warren of snares". Le premier volet, Owsla est sorti en vinyl en septembre 2006 avec l'aide de plusieurs labels (Behind The Scenes, Alerta Antifascista, Fight For Your Mind, Symphony Of Destruction et Deskontento), avant de connaître une édition sur CD, augmentée pour l'occasion du titre ("No longer human") que le groupe avait partagé sur le split en compagnie de Down To Agony, en mai 2007 (elle aussi fruit d'une collaboration, entre Halo Of Flies, FZM, Fight For Your Mind et Deskontento). A noter que les deux versions de Owsla ont été rééditées en juin dernier par Sound Devastation Records (Kongh, Seven Nautical Miles, Sons of the Alpha Centauri...). Tout ceci alors que, Elil, le deuxième épisode de la trilogie a lui aussi vu le jour en 2007, mais en septembre. "Dominion theology" extrait de ce dernier fait actuellement l'objet d'une édition sur Tharn comportant cette unique piste tandis que l'ultime volet de "The warren of snares", Inlé, sera vraisemblablement enregistré en juin prochain.
Le groupe, actuellement composé de Neil et Steven aux guitares, Mikey à la basse, George à la batterie et Alex au chant, a principalement donné des concerts au Royaume-Uni mais a d'ors et déjà planifié une tournée aux Etats-Unis au printemps prochain en compagnie de Protestant.