metal Métal > Except One

Except One / Chronique LP > Fallen

Except One - Fallen Avoir un tel niveau et une telle puissance vocale n'est pas donné à tout le monde, bon nombre de gars bien velus n'arrivent pas à la cheville d'Estelle qui est encore plus impressionnante sur cette nouvelle production d'Except One. Depuis Haunted humanity, il y a une place à prendre sur la scène (inter)nationale puisque Eths et Noein l'ont quittée, à l'écoute de ce Fallen, il est évident qu'on a trouvé la relève. A l'aise avec les growls, le hurlé, les harmonies (plus discrètes qu'auparavant ce qui a fait disparaître les éventuelles touches métalcore), toujours dans la bonne dose d'agressivité, le chant porte le groupe qui musicalement fait aussi un bon death métal assez moderne avec ce qu'il faut de brutalité et de touches mélodiques pour ne pas s'ennuyer (et pas juste sur les instrumentaux "Interlude" et "Black water"). Parmi mes titres préférés tu trouves "Until the world burns" (et trop peu de spoken words pourtant géniaux en break), "Monster" (pour son intro), "Nothing" (dispo en clip et qui est une bonne synthèse des talents du combo) et "Swansong" (pour sa basse, son ambiance, ses guitares déchirantes). Except One confirme tout le bien qu'on pensait d'eux, en mieux.

Except One / Chronique EP > Haunted humanity

Except One - Haunted humanity Sous-titré "O​.​M​.​N​.​I. #2", Haunted humanity est la suite directe du premier EP (O​.​M​.​N​.​I. #1) sorti fin 2015 pour Except One qui n'était pas loin de finaliser un album puisqu'on peut écouter 7 titres. Si musicalement, le métal orienté death envoyé par le combo tient la route (on remarque juste quelques plans un peu trop clichés), c'est du côté du chant que la différence se fait avec la présence énormissime d'Estelle derrière le micro. Une fois de plus (Eths, Noein...), c'est plus facile avec les images de comprendre que c'est bien une chanteuse et non un chanteur. On a aussi quelques belles mélodies en chant clair qui donnent une grosse touche métalcore sans que l'on puisse y voir un style défini car comme les antibiotiques, ce n'est pas automatique. Bref, la force d'Except One, c'est clairement la tenue et la variété des parties vocales. Bénéficiant en outre d'une excellente production signée CHS Prod (Smash Hit Combo, Guilty of Reason...) et de musiciens sachant mixer les riffs plombés aux petites aérations, Haunted humanity va permettre aux Parisiens de démarcher plus facilement les salles et de gagner des fans.