Earthtone 9 Actif entre 1998 et 2002 puis en pause jusqu'à 2010, Earthtone 9 n'a pas eu besoin de dix ans pour s'imposer durablement sur la scène anglo-saxonne, européenne et même au-delà, marquant les mémoires de son empreinte métallique et alternative par le biais d'une poignée d'EPs et de 3 albums sortis coup sur coup en 1998, 1999 et 2000. A l'époque, le groupe fait les beaux jours du label Copro Records (Fony, The Blueprint...) et l'album Arc'tan'gent est acclamé à sa sortie comme l'un des meilleurs disques de metal sorti dans les 90's. Earthtone9 est alors variablement (et à juste titre... ou pas) comparé aux Deftones, Helmet, Faith No More, Tool ou Pantera et va, fort de son succès sur le vieux continent, tenter de percer aux USA. Sans ce qui provoquera, en partie tout du mois, la scission du groupe puis sa séparation en 2002.

En 2004, une sortie "posthume" au split du groupe voit le jour avec la réédition d'un EP (Hi-point) puis plus rien jusqu'en 2010, alors que ses ex-membres s'occupent chacun de leur côté (dans Reuben et The Blueprint) ou même ensemble chez Twin Zero. Mais finalement, l'appel d'une reformation est trop fort pour les natifs de Nottingham, qui remettent le couvert en compilant quelques vieux titres sous le titre Inside, Embers Glow... a collection of earthtone9's aural communiqués 1998-2000 puis en sortant un EP inédit (For cause & consequence) l'année suivante histoire de prendre le poul de sa popularité près d'une décennie après leur séparation. Le succès d'estime et public étant plutôt au rendez-vous malgré la crise que traverse l'industrie du disque, Earthtone9 décide de s'affranchir du système et de faire appel au financement participatif (crowdfunding) pour sortir par ses propres moyens un nouvel album, sobrement intitulé IV et qui voit le jour au printemps 2013.