Originaire de Winnipeg (Canada), Comeback Kid, groupe de hardcore, s'est fondé en 2002. Composé de Scott Wade (chant), Andrew Neufeld (guitariste), Kyle Profeta (batteur), Cliff Heide (bassiste) et de Jeremy Hiebert (guitariste), le groupe profite de la renommée de Figure Four (dans lequel Andrew officie comme chanteur) pour tourner au maximum. Après ces quelques concerts, CBK enregistre une démo de 6 titres qui s'ensuit d'une tournée en Amérique du Nord

Dès lors, la machine est lancé et le groupe sort Turn it around chez Facedown Records en mars 2003. En 2004, CBK signe chez Victory Records pour leur deuxième album Wake the dead qui sort en 2005. En mars 2006, Scott Wade (chanteur) quitte le groupe, lassé des tournées. Andrew Neufeld le remplace dans la foulée.

En 2007, le groupe enregistre Broadcasting, troisième album qui sort chez Victory. Le line-up lui continue d'évoluer tandis que les albums s'enchaînent. Ainsi, Kevin Call (bassiste) quitte le groupe et se voit remplacer par Matt Keil. De 2008 à 2009, le groupe ne cesse de tourner, repoussant leur quatrième album pendant deux ans et demi. Après des concerts dans le monde entier avec Cancer Bats, Mother of Mercy, Parkway Drive, Crime in Stereo, Sick Of It All. CBK signe avec Distort Entertainment et sort Symptoms + Curses en août 2010. Le groupe repart alors en tournée, infatigable.